Evaluation et validation du Socle Commun de Compétences

Pour les classes de 3ème : Les sept compétences du socle commun sont évaluées en cours d’année et validées à la fin de l’année scolaire par l’ensemble du personnel enseignant.

Les sept compétences :

Le socle s’organise en sept grandes compétences : chacune est composée de connaissances essentielles, de capacités à les utiliser et d’attitudes indispensables tout au long de sa vie, comme l’ouverture aux autres, la curiosité, la créativité, le respect de soi et d’autrui. Depuis 2009, les programmes du collège intègrent les éléments du socle commun, dans la continuité de ceux de l’école primaire publiés en 2008.

La pratique d’une langue vivante étrangère :

L’élève doit être capable :

de comprendre un bref propos oral ainsi qu’un texte écrit court et simple
de se faire comprendre à l’oral et à l’écrit en utilisant des expressions courantes

Les principes élémentaires des mathématiques et la culture scientifique et technologique :

En mathématiques, en s’appuyant sur la maîtrise du calcul et des éléments de géométrie, l’élève apprend à mobiliser des raisonnements qui permettent de résoudre des problèmes.

En ce qui concerne la culture scientifique et technologique, l’élève étudie :

la structure et le fonctionnement de la Terre et de l’Univers
la matière et ses propriétés physiques et chimiques, l’énergie
les caractéristiques du vivant (cellule, biodiversité, évolution des espèces)
la conception, la réalisation et le fonctionnement des objets techniques

Il est initié à la démarche d’investigation tout en acquérant des connaissances et apprend à agir dans une perspective de développement durable.

La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication :

Chaque élève apprend à faire un usage responsable des technologies de l’information et de la communication (TIC). À l’école et au collège, le Brevet informatique et Internet (B2i) confirme la maîtrise de ces techniques.

La culture humaniste

La culture humaniste contribue à la formation du jugement, du goût et de la sensibilité et permet d’acquérir des repères :

en histoire (événements fondateurs)
en géographie (paysages et territoires, populations, etc.)
en littérature et en arts (les grandes œuvres)

Une approche sensible des œuvres initie l’élève à l’histoire des arts. Il est engagé dans des pratiques artistiques personnelles.

Les compétences sociales et civiques

L’autonomie et l’initiative

Mise à jour :
5 décembre 2013

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter